États-Unis : Donald Trump de plus en plus isolé à la Maison-Blanche

Il fait les cent pas et tourne en rond à la Maison-Blanche : Donald Trump continue d'exprimer son opposition aux résultats des élections américaines et ne reconnaît toujours pas la victoire de son adversaire, Joe Biden. "Des millions de dollars ont été investis contre moi dans cette campagne, une campagne que j’ai par ailleurs gagnée et cela sera démontré", a déclaré le président des États-Unis. Un président dont l’agenda est vide, qui regarde la télévision jusqu’à tard le matin, ne reçoit plus de briefings de sécurité, mais règle ses comptes. Limogeages en série Il a remercié le ministre de la défense, Mark Esper, en désaccord avec le retrait des troupes au Moyen-Orient. Également, Chris Krebs en charge de la cybersécurité. Le haut-fonctionnaire avait déclaré que ces élections étaient les plus sûres de l'Histoire des États-Unis. Et d'autres départs seraient annoncés en début de semaine. L'entourage choisit ses mots pour parler au président. Donald Trump est focalisé sur la bataille juridique qu’il a entamé pour contester les résultats de l’élection. Il a jusqu’au 8 décembre pour le faire.