États-Unis : Donald Trump destitué ?

Après que les partisans de Donald Trump ont semé le chaos à Washington (États-Unis) mercredi 6 janvier, encouragés par le président sortant lui-même, une procédure de destitution est évoquée jeudi matin. Ça donne l’ampleur de l’onde de choc qui traverse l’Amérique et le Parti républicain. Entre les responsables du parti, il y a des discussions pour savoir s’il ne convient pas d’invoquer le 25e amendement de la Constitution américaine qui démet le président de ses fonctions pour le remplacer par le vice-président Mike Pence.Washington déserte, le Congrès au travailD’autres discussions ont lieu pour savoir s’il ne faut pas relancer un autre procès en destitution. Même si le mandat de Donald Trump s'achève dans deux semaines, cela permettrait de le faire condamner et l’empêcherait de se représenter en 2024. Mercredi, la démocratie américaine a été mise à rude épreuve. Jeudi matin, alors que Washington est encore soumis à un couvre-feu, les parlementaires poursuivent le processus de certification de la victoire du démocrate Joe Biden qui sera investi président le 20 janvier.