Publicité

États-Unis: Donald Trump accuse les Américains juifs votant démocrate de «détester» leur religion

Aux États-Unis, la guerre à Gaza prend une place de plus en plus importante dans la campagne pour l’élection présidentielle du 5 novembre. Dans le dernier épisode en date, Donald Trump a fortement critiqué lundi 18 mars les américains juifs qui ne voteraient pas pour lui, les accusant de détester leur religion, souhaite la destruction d’Israël.

« Toute personne juive qui vote pour les démocrates déteste sa religion, elle déteste tout ce qui concerne Israël, elle devrait avoir honte d’elle-même parce qu'Israël sera détruit », a dit Donald Trump sur un podcast de l’un des responsables de son ancienne administration, diffusé lundi 18 mars. Au-delà de la question de sa pertinence et de sa nuance, cette affirmation fait réagir.

L’un des porte-paroles de la Maison Blanche a dénoncé une « rhétorique antisémite ignoble et déséquilibrée », sans pour autant nommer Donald Trump.

Ces déclarations de Donald Trump interviennent alors que le discours démocrate évolue sous la pression de l’aile gauche du parti, défavorable au soutien systématique à Israël. Le président Joe Biden ne cache plus sa frustration vis-à-vis de la conduite de la guerre à Gaza par Benyamin Netanyahu.


Lire la suite sur RFI