États-Unis : des infirmières dans les supermarchés pour soigner les petits maux

Un cabinet médical qui donne directement sur les caisses d'un supermarché. Une cliente vient de terminer ses courses et une infirmière réalise les premiers examens de routine. "Depuis la semaine dernière, je ne me sens pas très bien. J'ai essayé de me guérir avec des médicaments sans ordonnance, mais ça n'allait pas mieux, alors je suis venue ici, c'est rapide et sans rendez-vous", explique Chaisty Bethea, cliente et malade. Elle est ensuite auscultée par un médecin assistant qui peut prescrire des médicaments.

Des prix attractifs, à l'image du magasin En cas de problème plus grave, la praticienne peut appeler le médecin référant du centre qui lui se trouve à l'hôpital. La clinique du supermarché traite les "bobos" du quotidien, ce qui permet de soulager les hôpitaux. Les locaux sont ouverts sept jours sur sept, de 9 heures à 19 heures, et reçoivent en moyenne 30 patients par jour. Les soins sont de qualité, mais les prix sont en accord avec l'image bon marché du magasin. Dans un pays où la santé est très chère, les tarifs sont ici jusqu'à 50% moins élevés que chez le médecin généraliste privé.