États-Unis: une "dangereuse" vague de chaleur s'installe dans le sud-ouest du pays

Des véhicules circulent sur l'autoroute lors d'une vague de chaleur à Thermal, en Californie, le 10 juillet 2021  - MARIO TAMA © 2019 AFP
Des véhicules circulent sur l'autoroute lors d'une vague de chaleur à Thermal, en Californie, le 10 juillet 2021 - MARIO TAMA © 2019 AFP

Une "dangereuse" vague de chaleur s'installait mardi dans le sud-ouest des États-Unis, avec des températures très élevées attendues pour le reste de la semaine. Selon les météorologues, le mercure pourrait atteindre les 44 degrés en banlieue de Los Angeles au moment où un dôme de chaleur prend pied dans des régions de Californie, du Nevada et de l'Arizona.

"Des conditions dangereusement chaudes sont attendues toute la semaine", ont indiqué les services météorologiques américains.

"Une période prolongée de chaleur excessive va augmenter considérablement le risque de maladies liées à la chaleur, en particulier pour les personnes travaillant ou participant à des activités en plein air", ont-ils ajouté.

Au moins jusqu'à lundi

Les températures nocturnes ne devraient pas être beaucoup moins élevées et n'offriront donc pas de réel répit. La chaleur était déjà étouffante mardi à Los Angeles et dans ses environs et ce n'est que le début, selon David Sweet, météorologue à Oxnard, en Californie.

"Nous avons une vague de chaleur qui va commencer mercredi et se poursuivre au moins jusqu'à lundi de la semaine prochaine", a-t-il dit.

"Au cours de cette période, nous aurons des conditions assez chaudes pour qu'il y ait une alerte à la chaleur excessive", a-t-il ajouté.

Il n'est pas inhabituel que le sud de la Californie vive des vagues de chaleur en septembre, mais les températures dépassant les 37 ou 38 degrés sont considérées comme très chaudes même pour une région presque toujours ensoleillée.

Article original publié sur BFMTV.com