Les États-Unis, "une démocratie est en train de vaciller", estime Christian Salmon

"Le refus de Donald Trump de concéder sa défaite à la présidentielle américaine contrairement aux habitudes de la démocratie américaine est le point ultime de sa stratégie politique qui a commencé dès sa campagne en 2016", estime l’essayiste Christian Salmon sur franceinfo, lundi 9 novembre. "La pandémie de coronavirus a jeté une lumière crue sur l’irresponsabilité de ce mode de gouvernance, la tyrannie des bouffons", qui est le titre de son livre. "Nourrir le complotisme" "Vladimir Poutine en Russie, Jair Bolsonaro au Brésil, Boris Johnson au Royaume-Uni, ainsi que Narendra Modi en Inde, appartiennent à cette gestion du pouvoir grotesque. Partout, c’est la même spirale du discrédit sur laquelle peuvent surfer ces dirigeants", explique-t-il. Et de préciser : "Sur la pandémie de Covid-19, tous ont adopté la même attitude qui était de nier sa gravité et même sa réalité. Ils ont serré les mains, refusé de porter un masque. Il s’agit toujours d’alimenter le soupçon des populations, de nourrir le complotisme". "Dans l’attitude de Donald Trump se barricadant dans la Maison Blanche, il s'agit encore de jeter le discrédit sur la démocratie américaine. On assiste à une démocratie qui est en train de vaciller", conclut Christian Salmon.