États-Unis: Les démocrates du Sénat s'accordent sur un plan d'investissement de 3.500 milliards de dollars

·1 min de lecture
ÉTATS-UNIS: LES DÉMOCRATES DU SÉNAT S'ACCORDENT SUR UN PLAN D'INVESTISSEMENT DE 3.500 MILLIARDS DE DOLLARS

par Richard Cowan et Susan Cornwell

WASHINGTON (Reuters) - Le plan du président américain Joe Biden d'investir massivement dans les infrastructures a reçu un coup de pouce mardi lorsque les démocrates du Sénat se sont mis d'accord sur un plan d'investissement de 3.500 milliards de dollars (2.970 milliards d'euros) qu'ils souhaitent inclure dans une résolution budgétaire qui sera bientôt débattue, a déclaré Chuck Schumer, chef de la majorité démocrate au Sénat.

"Nous sommes parvenus à un accord", a déclaré Chuck Schumer aux journalistes après plus de deux heures de discussions à huis clos auxquelles ont participé des démocrates de la commission du budget du Sénat et des représentants de la Maison blanche. Les républicains n'ont pas pris part à ces négociations.

"Vous ajoutez cela aux 600 milliards de dollars du plan bipartisan et vous arrivez à 4.100 milliards de dollars, ce qui est très, très proche de ce que le président Biden nous a demandé", a déclaré Chuck Schumer.

Le chef de la majorité démocrate au Sénat faisait référence au projet de loi distinct et bipartisan sur les infrastructures, d'un montant total de 1.200 milliards de dollars, dont près de 600 milliards de dollars de nouvelles dépenses. Ce projet de loi financerait la reconstruction de routes, de ponts et d'autres infrastructures traditionnelles, ainsi que le déploiement de l'internet haut débit dans de nombreuses régions rurales des Etats-Unis.

Les négociateurs démocrates et républicains de cette mesure bipartisane ont également fait état de progrès en fin de journée.

(avec Chris Kahn, version française Camille Raynaud)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles