États-Unis: la Cour suprême consacre le droit au port d'armes hors du domicile

Cette décision intervient alors que le pays est encore sous le choc après une série de fusillades meurtrières.

C’est une décision majeure comme la plus haute juridiction américaine n’en n’avait pas pris au sujet des armes à feu depuis le début des années 2000, rapporte notre correspondant à Washington, Guillaume Naudin. La Cour suprême américaine a invalidé ce jeudi une loi de l'État de New York sur le port d'armes, consacrant ainsi le droit des Américains à sortir armés de leur domicile. « Le deuxième et le quatorzième amendement de la Constitution protègent le droit d'un individu à porter une arme de poing pour son auto-défense à l'extérieur de son domicile », a écrit le juge Clarence Thomas pour la majorité.

Cette décision n’a pas fait l’unanimité de la Cour. Six juges, tous conservateurs sur neuf ont voté dans ce sens. La Cour agit « sans considérer les conséquences potentiellement mortelles de sa décision », a regretté le juge progressiste Stephen Breyer dans un argumentaire distinct en rappelant qu'« en 2020, 45 222 Américains ont été tués par des armes à feu ».

► À lire aussi : Armes à feu: comment la NRA fait sa loi aux États-Unis

Dans l'État de New York, la possibilité de sortir avec une arme


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles