États-Unis : une communication difficile pour Donald Trump

Prendre le contre-pied pour se protéger, telle est la stratégie de Donald Trump pour tenter d’éviter les sujets épineux. Annoncé perdant dans l’élection américaine face à Joe Biden, le président en exercice des États-Unis préfère évoquer la crise sanitaire pour éviter soigneusement de parler de sa contestation des résultats. "C’est un secret de polichinelle, tout le monde le sait. Personne n’est d’accord avec Trump et personne ne croit qu’il peut gagner. Même pas lui, sincèrement", estime Justin Vaisse, directeur et fondateur du Forum pour la paix. Lutter contre le coronavirus à sa manière Donald Trump a consacré sa conférence de presse du vendredi13 novembre à la prochaine arrivée d’un vaccin contre le coronavirus, une avancée réalisée par un laboratoire américain. Une aubaine pour sa communication. "Il veut rattraper le temps perdu, c’est-à-dire montrer qu’il s’occupe de cette crise à sa façon : non pas en portant des masques et en se protégeant, mais en combattant le vaccin de façon dominatrice, hégémonique, en le repoussant fortement", décrypte Justin Vaisse.