États-Unis: le Comité du parti républicain tente de s’attirer le soutien financier de Trump

·1 min de lecture

Aux États-Unis, le Comité national républicain rassemble jusqu’à dimanche, comme chaque année, ses plus grands donateurs. Cette année direction la Floride, au plus près du nouveau lieu de résidence de Donald Trump. Car c'est encore l'ancien président qui tient les cordons de la bourse et conserve ainsi la mainmise sur le parti.

Le Comité national républicain a convié ses grands donateurs dans un hôtel luxueux en bord de mer. Mais il a délocalisé son dîner de samedi soir juste à côté, à Mar-a-Lago, la résidence de l'ancien président, avec en tête d'affiche : Donald Trump.

Décision qui intervient alors que le milliardaire a demandé au parti qui l'a porté à la présidence d'arrêter d'utiliser son nom pour lever des fonds.

La manne financière Trump essentielle pour le comité

Ces derniers jours, il encourageait encore ses partisans à ne pas faire de dons au parti, accusé de mal gérer cet argent, mais d'alimenter directement son propre comité d'action politique, Save America. Lors du même week-end, ses proches tiendront d'ailleurs leurs propres évènements de collectes de fonds à Palm Beach.

À l'approche des élections de mi-mandat, le Comité national républicain compte pourtant sur la manne financière Trump, qui lui a permis de récolter presque trois fois plus de dons en 2020 qu'en 2016. Une véritable marque qui a su fidéliser un immense réseau de petits donateurs, à l'aide d'e-mails et de SMS quotidiens, dans lesquels Donald Trump vante sa politique et adoube au passage les candidats de son choix pour les élections de mi-mandat.

À lire aussi : Donald Trump lance un site internet officiel pour ses supporters et vanter son bilan