États-Unis-Chine : un sommet virtuel en plein regain de tensions

·1 min de lecture
Les dirigeants américain et chinois Joe Biden et Xi Jinping vont se parler lundi 15 novembre à 19 h 45, heure de Washington (0 h 45 GMT mardi). (Photo d'illustration).
Les dirigeants américain et chinois Joe Biden et Xi Jinping vont se parler lundi 15 novembre à 19 h 45, heure de Washington (0 h 45 GMT mardi). (Photo d'illustration).

Ils ne se font aucune illusion. Les dirigeants américain et chinois Joe Biden et Xi Jinping ont débuté un sommet virtuel lundi 15 novembre à 19 h 45, heure de Washington (0 h 45 GMT mardi). Une conversation qui est surtout destinée à maintenir le contact dans un contexte de tensions croissantes. Le président américain a souligné le besoin de « garde-fous » pour éviter « un conflit » entre les deux pays et le président chinois a plaidé pour une meilleure « communication ».

Joe Biden a assuré que « la compétition entre les deux pays ne devait pas se transformer en un conflit, qu?il soit intentionnel ou non », lors de cet échange qui intervient alors que les contentieux s?accumulent entre Washington et Pékin, à propos de Taïwan, mais aussi des échanges commerciaux ou encore des droits de l'homme.

« La Chine et les États-Unis doivent améliorer leur communication et leur coopération », a affirmé de son côté Xi Jinping, qui s?est dit heureux de voir « son vieil ami », pour la première fois par écrans interposés, alors que leurs deux précédents échanges s?étaient faits au téléphone. « Je suis prêt à travailler avec vous », a poursuivi le président chinois. La conversation entre les deux leaders pourrait durer « quelques heures », avait précisé la porte-parole de la Maison-Blanche Jen Psaki plus tôt dans la journée.

« Un échange de vues franc, profond et complet » sur leurs relations bilatérales

Mais à Washington comme à Pékin, on tempère les attentes sur cet échange [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles