États-Unis: des chiens pour aider les enfants à se faire vacciner

·1 min de lecture

VACCINATION - Depuis le début du mois de novembre, les États-Unis ont autorisé la vaccination des enfants de moins de 11 ans. Ils peuvent désormais recevoir une dose du vaccin de Pfizer-BioNTech contre le Covid-19. S’ils sont nombreux à avoir sauté le pas, dans la petite pièce pour passer à l’acte, certains perdent leurs moyens, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

“J’ai vu combien d’enfants souffraient. Ils voulaient le vaccin, mais ils passaient la porte et pensaient à une aiguille et s’effondraient”, confie Kristin Gist, bénévole au sein de l’hôpital Rady Children’s Hospital à San Diego. Pour les aider à vivre ce moment de manière moins douloureuse, l’établissement a mis en place le programme “Paws for Hope”. 15 chiens thérapeutes dont Ollie sillonnent les couloirs et viennent s’asseoir à côté d’enfants en pleurs.

“Quand le chien est arrivé, il a apporté un certain soulagement et a rendu le processus beaucoup plus facile”, précise Carlos Delgado, porte-parole de l’hôpital. Les enfants le caressent et laissent de côté leur anxiété.

Les États-Unis ne sont pas les seuls à avoir autorisé la vaccination des enfants. Israël, la Chine, les Émirats arabes unis ou encore le Cambodge ont également sauté le pas. Depuis le 15 novembre, l’Autriche est devenu le premier pays de l’UE à avoir lancé ce processus. En France, la vaccination des moins de 11 ans continue de faire débat et n’est toujours pas actée.

À voir également sur Le HuffPost: La réponse de Véran sur la violation du secret médical à l’école

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles