États-Unis: chaos à New York, au moins 44 morts après les inondations

·2 min de lecture

Le bilan humain de la tempête Ida s'alourdit. Les autorités américaines parlent de 44 morts sur la côte nord-est. À New York, les habitants ont essuyé des dégâts importants en raison des inondations.

Avec notre correspondante à New York, Loubna Anaki

Dans sa maison de Brooklyn, Andy a passé sa journée à vider la cave inondée par les pluies qu'Ida a déversées. « La quantité d’eau qui est tombée, c’était trop pour les égouts et les évacuations, raconte-t-il. J’ai plus de 30 cm d’eau dans ma cave. Et c’est pareil chez les voisins à des niveaux différents. »

Des rues, avenues et voies rapides ont été soudainement transformées en torrents tant dans les quartiers de Brooklyn et de Queens. À Westchester, des dizaines de véhicules étaient encore immergés jusqu'au toit, jeudi 2 septembre, et des sous-sols de jolies maisons traditionnelles de la côte est dévastés par les eaux montant parfois jusqu'à 60 cm.

Non loin de là, la maison de Noëlla a, elle aussi, été inondée. « L’eau a littéralement tout envahi par les escaliers jusqu’à la cave, par la porte d’entrée et celle de derrière ! Je vis ici depuis vingt-cinq ans et je n’avais jamais vu ça », témoigne-t-elle.

« Notre façon de gérer notre pollution, c’est un réel problème ! »

Face à autant d’eau, Noëlla a très vite été dépassée, malgré les alertes émises par les autorités avant l’arrivée de la tempête : « Je savais qu’on devait prendre des précautions, mais je ne m’attendais pas du tout à une telle situation. »

Ida est passée 10 jours seulement après la tempête Henri, qui avait déjà apporté d’importantes pluies. Pour les New-Yorkais, c’est un signe que, désormais, il faut être prêts pour des phénomènes de plus en plus intenses, et qu’il faut prendre le bouleversement climatique au sérieux.

« C’est la preuve que le changement climatique, les perturbations environnementales, notre façon de gérer notre pollution, c’est un réel problème ! », s’exclame Noëlla.

État d’urgence

Cette nuit, des milliers de foyers étaient encore privés d’électricité sur la côte nord-est. Les aéroports et les transports publics étaient encore fortement perturbés. La Maison Blanche a déclaré l'état d'urgence au niveau fédéral dans les États de New York et du New Jersey, ordonnant aux agences fédérales d'« identifier, mobiliser et fournir à discrétion les équipements et les ressources nécessaires ».

« Nous sommes tous ensemble. La nation est prête à aider », a déclaré le président Joe Biden qui devait se rendre ce vendredi 3 septembre en Louisiane, premier État à avoir subi dimanche les ravages d'Ida.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles