États-Unis. Un “cartel” d’universités américaines accusé de limiter les bourses étudiantes

·1 min de lecture

Censées recruter “à l’aveugle”, seize universités réputées, dont Yale, le MIT ou Columbia, sont accusées de collusion dans le but de plafonner les aides financières accordées aux étudiants défavorisés. Alors que les conditions d’admission sont de plus en plus critiquées dans le pays, ces établissements vont devoir s’expliquer devant la cour fédérale de l’Illinois.

Seize des plus grandes universités américaines se seraient concertées pour plafonner les aides financières destinées aux étudiants défavorisés. Parmi elles, le Massachusetts Institute of Technology (MIT), Yale ou Columbia. Une plainte a été déposée le 9 janvier devant la cour fédérale de l’Illinois par un recours collectif antitrust, révèle le Wall Street Journal.

Ces universités sont accusées d’avoir fixé ensemble un plafond d’aides financières, en partageant une méthode de calcul des capacités de paiement des candidats. Or la loi fédérale autorise les écoles à collaborer sur leurs formules uniquement si elles pratiquent l’admission en “aveugle”, c’est-à-dire sans tenir compte des ressources pécuniaires de leurs candidats.

À lire aussi: Étudiants. Dans les universités américaines, moins d’élèves et moins de revenus

Plus de la moitié des universités visées auraient également favorisé l’admission d’étudiants riches, enfants de donateurs “passés ou futurs” de l’établissement, avance le site de la radio publique NPR, qui évoque un “cartel d’universités”.

170 000 étudiants concernés

Le procès vise à mettre fin à cette collusion et à obtenir des dommages et intérêts pour les victimes. Selon les avocats, 170 000 anciens étudiants ayant reçu des aides financières partielles ces dernières années – l’entente de ce groupe d’universités, dit des

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles