États-Unis : le Capitole pris d'assaut par des partisans de Donald Trump

Il est 13 heures mercredi 6 janvier à Washington quand des partisans de Donald Trump envahissent le Capitole, qui abrite le Congrès. Ils pénètrent de force dans le temple de la démocratie américaine. Les agents de la police tentent de les repousser, mais ils sont dépassés. Les manifestants déferlent dans le bâtiment, jusque dans le bureau de Nancy Pelosi, la présidente de la Chambre des représentants. Plusieurs bureaux sont saccagés. Un couvre-feu pour mettre fin au chaos Les militants du président sortant républicain dénoncent une trahison. Les sénateurs sont évacués. Ils étaient en train de certifier les résultats de la présidentielle remportée par le démocrate Joe Biden. Après plusieurs heures de chaos, des militaires de la Garde nationale arrivent en renfort. Les combats avec les milliers de manifestants se poursuivent à l'extérieur jusqu’à la mise en place d’un couvre-feu en début de soirée, épilogue d’une journée qui marquera l’histoire des Etats-Unis.