États-Unis: la capitale du Mississippi privée d'eau depuis une semaine

Aux États-Unis, il n’y a plus d’eau potable dans les maisons, les commerces et les écoles, voire plus d’eau du tout au robinet depuis bientôt une semaine à Jackson, la capitale du Mississippi. Après des inondations dévastatrices, une grande partie du réseau d’alimentation en eau, en piteux état depuis des années, s’est retrouvé totalement hors service. Plus de pression dans les conduites et une eau impropre à la consommation lorsqu’elle arrive, au compte-goutte, au robinet. Le gouverneur du Mississippi a décrété l’état d’urgence et la garde nationale est mobilisée pour distribuer des bouteilles d’eau aux quelque 170 000 habitants.

« Ce qui se passe est fou. Quand j’étais enfant, déjà, les autorités nous donnaient très souvent la consigne de faire bouillir l’eau, témoigne Ren Allen, 24 ans, jointe par Marie Normand du service international de RFI. Ce n’est pas quelque chose de rare ici. Notre usine de traitement des eaux est sous-financée et en sous-effectif depuis des années. C’est comme ça depuis que je suis née, ça fait plus de vingt ans.

Donc les habitants de Jackson savent depuis des années que l’eau n’est pas potable, l’État du Mississippi le sait aussi, tout comme le gouvernement fédéral. Ils savaient tous que c’était un problème, et ils n’ont rien fait ! Si la municipalité de Jackson n’avait pas les moyens d’agir, notre État aurait dû prendre la relève et s’occuper de nous. Si l’État du Mississippi n’était pas en mesure de le faire, l’État fédéral aurait dû s’occuper de nous en tant que citoyens des États-Unis. Plusieurs (générations) d’hommes politiques, de gouvernements, ont laissé tomber les habitants de Jackson. »

(et avec AFP)

Lire la suite sur RFI

VIDÉO - A quoi pourraient ressembler des coupures de courant cet hiver?