États-Unis : le business des "enfants parachutes" chinois

France 2

Pengse Wu n'a que 12 ans, Qiutong Li, 13. Leurs parents sont restés en Chine à 10 000km de là. Ces enfants chinois sont arrivés dans cette classe américaine il y a seulement quelques mois. Leur anglais est encore hésitant, mais ils sont justement ici pour apprendre. "J'étais très anxieux quand je suis arrivé et je ne comprenais pas grand-chose", explique Pengse. "Je vais rester ici pendant dix ans jusqu'à la fin de l'université. Je ne peux revoir mes parents qu'une seule fois par an donc ils me manquent beaucoup", confie quant à elle Qiutong.

Intégrer plus tard les meilleures universités américaines

Pengse et Qiutong s'appellent désormais Zachary et Cheryl. Des prénoms américains qu'ils ont choisis pour s'intégrer. Leurs petits camarades n'en reviennent pas : "Moi je ne pourrais pas vivre loin de mes parents, ils sont vraiment courageux de venir seuls aux États-Unis", explique un élève. Dans cette école privée au fin fond de l'Amérique, une cinquantaine d'élèves chinois vivent et étudient loin de leurs familles. Les Américains les surnomment les "enfants parachute". Leur atterrissage se fait dans la campagne américaine aux antipodes des mégalopoles chinoises où ils ont grandi. L'objectif : intégrer plus tard

les meilleures universités américaines.

Retrouvez cet article sur Francetv info

WikiLeaks révèle les méthodes de piratage des smartphones ou télés connectées par la CIA
Etats-Unis : la statue de la Liberté s'est éteinte soudainement en pleine nuit, suscitant de folles théories
Les touristes pourront à nouveau visiter l'aile Ouest de la Maison Blanche
Hongrie : les migrants en détention
Chine-États-Unis : regain de tensions diplomatiques

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages