États-Unis: Biden signe des décrets pour lutter contre les inégalités raciales

·2 min de lecture

Ce mardi, Joe Biden a signé quatre décrets consacrés à la lutte contre les inégalités raciales. Le premier met un terme à l’usage de prisons privées pour l’incarcération de détenus fédéraux, une mesure pour tenter de lutter contre les injustices pénales qui frappent essentiellement les minorités. Les trois autres renforcent le combat contre les discriminations dans le domaine du logement, contre le racisme envers les Américains d'origine asiatique – qui a explosé pendant la pandémie – et enfin, vise à renouer le dialogue entre l’administration et les tribus amérindiennes.

Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

« Les 8 minutes et 46 secondes de martyr de Georges Floyd ont ouvert les yeux de millions d’Américains et de personnes à travers le monde », entame Joe Biden. « Cela a marqué un tournant dans la lutte contre les injustices raciales ».

Et le président ajoute : « Maintenant, il est maintenant temps d’agir. Il est temps d’agir parce que c’est ce que notre foi et notre moralité nous commandent de faire. Je crois que cette nation et ce gouvernement ont besoin de changer toute leur approche du problème de l’inégalité raciale. Cela signifie que ce problème de l’inégalité raciale ne doit pas être celui d’un ministère. Cela doit concerner tout le gouvernement. »

Les quatre décrets signés par le président ne suffiront pas à régler le problème du racisme dans la société américaine, mais ils fourniront des outils à ceux qui luttent contre les discriminations. « On ne peut pas éliminer le racisme en une nuit », a reconnu Joe Biden, « mais je pense que la nation est prête à changer. » Le président assure en tous cas que la lutte contre les inégalités raciales sera au cœur de l’action quotidienne de son gouvernement.

À écouter et à lire aussi : Aux États-Unis le coronavirus exacerbe les inégalités raciales