États-Unis : Biden commence à travailler, Trump complique la transition

Joe Biden n'est pas encore à la Maison-Blanche, mais sa résidence de Wilmington (Delaware) est déjà un lieu de travail. Lundi 9 novembre, le président élu a nommé un conseil scientifique chargé de la lutte contre le coronavirus. Il s'est félicité des résultats encourageants sur un vaccin, mais a solennellement demander aux Américains de porter un masque. Une transition ralentie Joe Biden a déjà lancé son site Internet de transition. Mais Donald Trump n'a pas donné l'ordre de lancer la transition à l'administration des services généraux. Sa directrice, Emily Murphy, prive donc pour l'instant l'équipe de Biden d'accès aux dossiers de financement et même de bureaux à Washington. "La machine de transition, il ne peut pas la bloquer, il peut la ralentir, la compliquer, mais elle est en train d'avoir lieu", explique Nicole Bacharan, politologue spécialiste des États-Unis. Selon plusieurs médias, Donald Trump envisagerait "d'organiser des meetings post-électoraux [...] des rassemblements pour aller soutenir dans les États où on conteste l'élection, les équipes qui travaillent sur la bataille juridique", rapporte la journaliste Agnès Vahramian, en direct de Washington.