États-Unis: Biden en Arizona pour vanter sa politique sur les semi-conducteurs

AP - Ross D. Franklin

De nouveaux investissements massifs dans les semi-conducteurs aux États-Unis. Le président américain veut relocaliser la production de puces électroniques à l'intérieur des frontières du pays. Ce mardi 7 décembre, Joe Biden était en Arizona pour montrer les effets de sa politique.

Avec notre correspondant à Washington, Guillaume Naudin

Au moins une fois par semaine, Joe Biden se déplace dans le pays pour vanter son plan d'investissement dans les infrastructures et plus largement sa politique économique. Sauf qu'à Phoenix, il avait plus que des éléments de langage à partager.

Dans une usine en cours d'achèvement, il était avec une brochette de patrons, dont le propriétaire de lieux, un géant taïwanais des semi-conducteurs.

TSMC va plus que tripler son investissement initial pour fabriquer sur place les puces dont Apple est un très gros client. Le patron de la firme à la pomme, Tim Cook, était d'ailleurs là pour écouter Joe Biden.

Ce sont les puces les plus perfectionnées sur la planète. Elles vont équiper les iPhone et les MacBook, comme Tim Cook peut en attester. Apple devait faire venir les puces de l'étranger et maintenant, une partie plus importante de la chaîne d'approvisionnement arrive ici. Cela peut changer la donne. Tout compris, TSMC investit 40 milliards de dollars ici en Arizona. Le plus grand investissement étranger dans l'histoire de l'État. Plus de 10 000 emplois dans la construction et 10 000 emplois de haute technologie seront créés.


Lire la suite sur RFI