États-Unis : des bâtiments du Congrès évacués par la police face aux manifestations de partisans de Trump

Jeanne Bulant avec AFP
·1 min de lecture

Le processus de certification du résultat de l'élection présidentielle américaine a commencé au Congrès sous une extrême tension ce mercredi.

Des bâtiments du Congrès américain ont été évacués par la police, ce mercredi, face aux manifestations de partisans de Donald Trump. Des partisans du président sortant tentent d'envahir le Capitole, où a lieu ce jour la séance de certification de la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle.

Le vice-président américain Mike Pence a fait savoir qu'il ne s'opposerait pas à la certification mercredi de la victoire de Joe Biden à la présidentielle, s'abritant derrière les "contraintes" de la Constitution. Il a présenté ses arguments dans un courrier publié juste avant l'ouverture d'une séance extraordinaire du Congrès destinée à enregistrer officiellement les résultats de la présidentielle du 3 novembre.

Un peu plus tôt, le président Donald Trump, qui refuse de concéder sa défaite, a demandé à Mike Pence, qui préside cette séance, d'en profiter pour refuser de reconnaître la victoire du démocrate.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu pourrait également vous intéresser :