Publicité

Les États-Unis autorisent une nouvelle aide militaire à Israël, critiques du camp démocrate

Les États-Unis ont autorisé ces derniers jours le transfert de plusieurs milliards de dollars de matériel militaire à Israël tout en exprimant publiquement leur opposition à un projet israélien d'offensive terrestre contre Rafah, dans le sud de la bande de Gaza. Une décision qui a suscité l'ire des Démocrates.

Parmi ce nouveau « paquet » figurent des avions de combat ainsi que plus de 1 800 bombes MK84 de 900 kilos et 500 bombes MK82 de 225 kilos, précisent deux sources à Reuters, confirmant une information du Washington Post.

Washington fournit chaque année une aide militaire d'un montant de 3,8 milliards de dollars (3,52 milliards d'euros) à son allié israélien, une contribution aujourd'hui remise en cause par une partie du Parti démocrate du président Joe Biden en raison des victimes et destructions engendrées par l'offensive d'Israël sur la bande de Gaza depuis plus de cinq mois.

Gronde dans le camp démocrate

Alors que les États-Unis ont livré en urgence des défenses aériennes et des munitions à Israël, certains démocrates et groupes arabo-américains critiquent le soutien indéfectible de l'administration de Joe Biden à Israël qui, selon eux, donne à l'État hébreu un sentiment d'impunité.


Lire la suite sur RFI