États-Unis : au Texas, le port du masque n’est plus obligatoire dans certains lieux publics

C’est un geste symbolique en pleine épidémie de Covid-19. Dans le Texas aux États-Unis, le gérant d’un salon de coiffure brûle un masque. Il a décidé de ne plus imposer à ses clients d’en porter un, comme plusieurs établissements dans cet État où le nombre des cas de Covid-19 a été divisée par quatre. "Les chiffres vont peut-être remonter mais c’est important que les gens puissent faire comme ils veulent", confie un tatoueur. Une décision contestée par Joe Biden Plusieurs restrictions sanitaires sont allégées au Texas. Outre le port du masque, certains restaurants rouvrent à 75% de leur capacité. Des comportements qui ont été fustigés par le président des États-Unis Joe Biden. Il évoque un "raisonnement digne de néendertal qui dit qu’on peut retirer les masques. Oubliez ça, les masques c’est important." Un sondage affirme qu’à Dallas, 70% des commerces et des lieux publics vont maintenir les consignes sanitaires.