États-Unis: au Texas, la bataille autour des contenus des programmes scolaires se durcit

Aux États-Unis, la bataille autour de la « politisation » des programmes à l’école continue. Au Texas, quatre districts scolaires ont décidé de censurer des livres scolaires pour la rentrée prochaine. Et parmi eux, un des plus gros districts de l’État, au nord de Houston, a décidé d’enlever une partie du contenu scientifique car jugé trop controversé.

Avec notre correspondant à Houston, Thomas Harms

Dans l’académie de Cy-Fair (Cypress-Fairbanks), au nord-ouest de Houston (États-Unis), la quasi unanimité des élus chargés de l’éducation (six contre un), ont voté pour gommer treize chapitres des nouveaux livres scolaires. Et notamment sur l'enseignement des épidémies, des vaccins, la diversité culturelle, le développement de son corps, et le changement climatique, en particulier tout ce qui pourrait insinuer que les humains sont mauvais pour la planète.

Le choix « de ne pas préparer les élèves »

L’élu démocrate Jon Rosenthal considère que ces censures sont aberrantes : « C’est choisir de ne pas les préparer à la possibilité de faire une carrière scientifique, ni même de leur faire comprendre sur quoi repose notre science et notre médecine moderne. »

En novembre 2023, ces élus conservateurs du bureau de l’éducation avaient déjà refusé sept livres scolaires sur les douze proposés, notamment à cause de leur contenu lié à la crise climatique.


Lire la suite sur RFI