États-Unis : arrestation d'un Irakien accusé de préparer un projet d'assassinat de George W. Bush

Un Irakien, entré sur le territoire américain en septembre 2020, a été arrêté ce mardi aux États-Unis, soupçonné d'avoir participé à un projet d'assassinat de l'ancien président américain George W. Bush.

Shihab Ahmed Shihab Shihab, un Irakien se trouvant aux États-Unis, a été arrêté ce mardi : il est soupçonné d'avoir participé à un projet d'assassinat de l'ancien président américain George W. Bush, en représailles de la guerre d'Irak, rapporte CNN, s'appuyant sur un communiqué du département de la Justice.

L'homme, âgé de 52 ans, est entré sur le territoire américain en septembre 2020 avec un visa visiteur et a demandé l'asile en mars 2021. Il a été inculpé des chefs de "complicité dans la tentative de meurtre d'un ancien fonctionnaire des États-Unis" et d'"immigration clandestine". Il est également accusé d'avoir essayé de faire venir illégalement quatre Irakiens pour l'accompagner dans ce projet.

"Le président Bush a toute la confiance du monde dans les services secrets américains, la justice et les renseignements", a réagi Freddy Ford, le chef de l'équipe de George W. Bush, auprès de CNN.

20 ans de prison

Le FBI a mis au jour ce projet en obtenant des informations de la part de deux informateurs, l'un deux ayant enregistré des discussions à propos de l'assassinat à la fin de l'année 2021 et au printemps dernier.

En février, Shihab Ahmed Shihab Shihab et un informateur se sont rendus à Dallas, dans le Texas, dans le quartier de la résidence de George W. Bush. L'Irakien a enregistré différentes vidéos des environs. En mars, il a rencontré plusieurs personnes dans un hôtel d'Ohio pour voir des échantillons d'armes et des uniformes de policiers.

Shihab Ahmed Shihab Shihab encourt jusqu'à 20 ans de prison pour "complicité dans la tentative de meurtre d'un ancien fonctionnaire des États-Unis".

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - "Invasion injustifiée" : le lapsus de George W. Bush, qui confond Ukraine et Irak

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles