États-Unis: après la tuerie au Texas, le débat autour de la législation sur les armes resurgit

Le débat sur la législation sur les armes resurgit après la tuerie au Texas. Mais, dans un État comme celui-ci, l’un des plus attachés au second amendement de la Constitution qui garantit le droit de porter une arme aux États-Unis, certaines familles de victimes veulent rester armées.

Avec notre envoyé spécial à Uvalde, David Thomson

Jesse Ortiz, 50 ans, habite en face de l’école primaire de Uvalde. C’est là qu’il était lui-même scolarisé enfant, comme son fils plus tard et sa petite fille aujourd'hui. Pendant la tuerie, celle-ci était à l’intérieur. Quand son grand-père a entendu les premiers coups de feu. Il a tout de suite compris. Et il est sorti avec son arme à feu à la main.

« Je suis resté devant ma porte avec mon pistolet. J’ai vu plusieurs parents venir chercher leur enfant avec leur fusil dans la rue. Ils n’ont pas pu les utiliser. La police ne les a pas laissé entrer. »

Tuée par un fusil d’assaut AR-15 acheté sur internet

Sa petite fille a finalement été sauvée, mais la petite sœur de sa belle-fille - âgée de 10 ans - a été tuée par un fusil d’assaut AR-15 acheté sur internet par le tueur de 18 ans. Pas de quoi pour autant remettre pas en cause la position de Jesse sur les armes à feu. « C’est le Texas, ici tout le monde est armé. » Membre de la NRA, le puissant lobby des armes, il a toujours défendu le droit de porter une arme aux États-Unis.

Et selon lui, le meilleur moyen de lutter contre les tueries de masse serait d’armer les enseignants : « Il faut plus d’armes. Il faut armer et former les enseignants et le personnel administratif. Parce que ce sont eux qui sont en première ligne pour défendre les enfants. »


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles