Les États-Unis annoncent suspendre sine die des manœuvres militaires avec la Géorgie

Les États-Unis ont annoncé vendredi 5 juillet 2024 suspendre des manœuvres militaires avec la Géorgie prévues fin juillet, dans le cadre d'une réévaluation complète de leurs relations avec ce pays du Caucase qui se rapproche de la Russie. Les manœuvres, baptisées « Noble partenaire », devaient se dérouler du 25 juillet au 6 août, mais sont « reportées indéfiniment », a annoncé le Pentagone dans un communiqué, après l'adoption par la Géorgie d'une loi controversée sur « l'influence étrangère ».

Les États-Unis ont ordonné en mai un réexamen de l'ensemble de leur coopération avec la Géorgie et déjà annoncé des sanctions visant des dizaines de responsables géorgiens à cause de cette loi. Les opposants au parti au pouvoir, Rêve géorgien, accusent ce dernier de vouloir opérer un rapprochement de la Géorgie avec la Russe voisine, éloignant la perspective d'une intégration européenne.

Les États-Unis jugent dès lors que « le moment était mal choisi pour organiser un exercice militaire de grande envergure en Géorgie », ajoute le texte.

« Regrettable » pour la Géorgie

À lire aussiGéorgie: la «loi sur l'influence étrangère» promulguée, les opposants ne baissent pas les bras


Lire la suite sur RFI