Les États-Unis annoncent des négociations commerciales avec Taïwan, à la grande colère de Pékin

En pleine tension entre la Chine et les États-Unis autour du sort de Taïwan, Washington a annoncé, mercredi 17 août, que des négociations formelles commenceront en automne avec Taipei pour renforcer leurs liens commerciaux et économiques. Les réactions, à Pékin, n'ont pas tardé, condamnant cette annonce et menaçant d'y répliquer. Même si leurs échanges sont importants, aucun accord commercial contraignant ne lie Taipei et Washington.

Pour l'heure, les termes choisis sont flous et généraux pour ces négociations qui ne commenceront que cet automne, selon le bureau de la représentante américaine au Commerce. On ne parle pas encore de l’accord de libre-échange que certains à Taipei appellent de leurs vœux.

Taïwan n'a pas été intégré au nouveau partenariat économique indopacifique lancé en mai par Joe Biden. Cela pour ne pas mettre les treize autres membres en porte-à-faux avec Pékin.

Les discussions s'inscrivent dans le cadre de l'Initiative « États-Unis-Taïwan sur le commerce du XXIe siècle », lancée en juin par Katherine Kai et le ministre taïwanais John Deng lors d'une rencontre virtuelle. Déjà à la grande fureur de Pékin.

Réponses aux « politiques et méthodes contraires au marché »

De son côté, l’administration américaine annonce « un programme ambitieux pour conclure des engagements commerciaux de haut niveau » à l’automne prochain.


Lire la suite sur RFI