Les États-Unis annoncent avoir arrimé la jetée à Gaza, prête à recevoir de l'aide

Le Commandement militaire américain pour le Moyen-Orient a annoncé avoir arrimé jeudi une jetée provisoire sur la côte de Gaza, devant permettre d'y acheminer plus d'aide humanitaire. À terme, les États-Unis espèrent l'arrivée de l'équivalent de "150 camions par jour" dans le territoire palestinien, soumis à d'intenses bombardements israéliens, et dont les principaux points d'entrée sont bloqués depuis plus d'une semaine.

Washington a annoncé avoir achevé, jeudi 16 mai, une jetée provisoire sur la côte de Gaza, devant permettre d'acheminer davantage d'aide humanitaire dans le territoire palestinien bombardé et assiégé par l'armée israélienne.

Des militaires américains "soutenant la mission humanitaire de livraison d'aide supplémentaire aux civils palestiniens dans le besoin, ont arrimé la jetée temporaire à la plage de Gaza", indique sur X le commandement militaire des États-Unis pour le Moyen-Orient (Centcom).

"Il est prévu que des camions chargés d'aide humanitaire commencent à accoster dans les prochains jours", poursuit le Centcom, précisant que l'aide sera remise à l'ONU qui "coordonnera sa distribution dans Gaza".

Farhan Haq, porte-parole adjoint du secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres, a toutefois indiqué que les négociations se poursuivaient concernant la distribution de l'aide.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Des centaines de milliers de Palestiniens fuient Rafah, catastrophe humanitaire évitée dit Netanyahu
Les Palestiniens continuent de fuir Rafah face à l'avancée des chars israéliens
Entre 56 à 60 % des morts à Gaza sont des femmes et des enfants, selon l'OMS