États-Unis : Amazon va aider financièrement ses employées qui devraient voyager pour avorter

© JOHANNES EISELE / AFP

Amazon va désormais rembourser les frais de déplacement de ses employés américains pour certaines interventions médicales non critiques, y compris les avortements, alors que plusieurs Etats conservateurs ont voté des lois restreignant l'accès aux interruptions volontaires de grossesse (IVG). Contacté par l'AFP, le groupe a confirmé lundi les rapports de presse sur le changement de son assurance santé, mais pas les raisons de cette extension de couverture.

Jusqu'à 4.000 dollars de frais remboursés

Le géant du commerce en ligne, qui emploie environ 1 million de personnes aux Etats-Unis, remboursera jusqu'à 4.000 dollars de frais (déplacement et hébergement) pour des traitements qui ne sont pas disponibles dans un rayon de 160 km du logement. Amazon, comme de nombreuses entreprises, subit une hausse des coûts généralisée, de la chaîne d'approvisionnement à la main d'œuvre, à cause de l'inflation et de la pandémie. Le groupe de Seattle a évalué à 6 milliards de dollars les coûts additionnels sur les trois premiers mois de l'année.

Samedi, il a annoncé à ses employés un retour en arrière dans sa prise en charge du Covid . Les salariés ayant attrapé le virus pourront prendre cinq jours de congé non rémunérés ou des jours de congé maladie payés, en fonction de l'allocation prévue par leur contrat, a précisé un porte-parole. L'extension des remboursements de frais de voyage révélée lundi inclut aussi, entre autres, l'oncologie, les traitements contre l'obésité, les anomalies congénit...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles