Les États-Unis et leurs alliés ne se laisseront pas «intimider» par Poutine, dit Biden

© CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP

Peu après l'officialisation de l'annexion de quatre territoires ukrainiens par le président russe, les États-Unis et leurs alliés ne se laisseront pas "intimider" par Vladimir Poutine, a déclaré Joe Biden, promettant que l'OTAN défendrait "chaque centimètre" de son territoire. "M. Poutine, comprenez bien ce que je dis : chaque centimètre", a-t-il insisté.

Le président américain Joe Biden a affirmé vendredi que les États-Unis et leurs alliés ne se laisseraient pas "intimider" par le président russe Vladimir Poutine, promettant que l'OTAN défendrait "chaque centimètre" de son territoire. "L'Amérique et ses alliés ne se laisseront pas intimider" et Vladimir Poutine "ne nous effrayera pas", a-t-il affirmé lors d'un discours à la Maison Blanche.

>> LIRE AUSSI - Ukraine : pourquoi la guerre va basculer après la déclaration de Poutine

"L'Amérique et ses alliés sont prêts à défendre chaque centimètre du territoire de l'OTAN"

Joe Biden s'est ensuite adressé directement au président russe, pointant son doigt vers la caméra en le mettant en garde contre toute attaque du territoire de l'OTAN. "L'Amérique et ses alliés sont tout à fait prêts à défendre chaque centimètre du territoire de l'OTAN", a-t-il assuré. "M. Poutine, comprenez bien ce que je dis : chaque centimètre."

Poutine menace de faire usage de l'arme nucléaire

Le président américain s'exprimait peu après l'officialisation de l'annexion de quatre territoires ukrainiens par Vladimir Poutine, qui a promis la victoire à son pays lors d'un concert festif sur la place Rouge, à Moscou. Le président russe et d'autres responsables du pays ont menacé à plusieurs reprises de faire usage de l'arme nucléaire pour défendre les nouveaux territoires ukrainiens incorporés.

Joe Biden a jugé qu'il s'agissait de "paroles et de menaces imprudentes", en qualifiant la cérémonie de vendredi de...

Lire la suite sur Europe 1

VIDÉO - Guerre en Ukraine : Ce qu'il faut retenir du discours de Vladimir Poutine