Les États-Unis accusent le régime iranien d'avoir tué plus de 1000 manifestants

1 / 2

Les États-Unis accusent le régime iranien d'avoir tué plus de 1000 manifestants

Les Etats-Unis ont accusé jeudi le régime de Téhéran d'avoir tué plus d'un millier d'Iraniens lors de la répression "brutale" de la contestation qui a éclaté mi-novembre, un bilan bien supérieur à ceux évoqués jusqu'ici.

"Il semble que le régime ait pu tuer plus de 1000 citoyens iraniens depuis le début de la contestation", a déclaré l'émissaire américain pour l'Iran Brian Hook, tout en reconnaissant que ce bilan n'était "pas certain, car le régime bloque l'information". En revanche, "nous savons avec certitude qu'il y a eu des centaines et des centaines" de morts, a-t-il dit lors d'une conférence de presse à Washington.

"Des milliers d'Iraniens ont été blessés. Et au moins 7.000 manifestants ont été placés en détention", a encore déclaré l'émissaire, appelant la République islamique à les libérer "immédiatement", ainsi que tous les "prisonniers politiques".

"C'est terrible", "ils tuent beaucoup de gens et ils arrêtent des milliers de leurs propres citoyens dans une répression brutale", a ensuite commenté le président américain Donald Trump.

Seulement cinq morts confirmées par Téhéran

La contestation a éclaté le 15 novembre dès l'annonce d'une forte hausse du prix de l'essence, en pleine crise économique aggravée par les sanctions américaines, et a touché une centaine de villes. Les autorités, qui avaient bloqué internet durant les manifestations, ont dit avoir rapidement ramené l'ordre. Jusqu'ici,...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi