États-Unis: elle accouche dans un avion, une équipe spécialisée de néonatologie était à bord

Salomé Vincendon
·2 min de lecture

"À peu près à la moitié du vol, il y a eu un appel d'urgence", rapporte un médecin, qui voyageait à bord et est venu en aide à la maman et son petit garçon.

Au bon endroit au bon moment. Le 28 avril dernier, une femme voyageant de Salt Lake City (Utah, États-Unis) à Honolulu (Hawaï) en avion, a commencé à accoucher à bord de l'appareil. Par chance, un médecin et une équipe d'infirmières d'une unité de soins intensifs néonatals étaient à bord, et l'ont aidée à mettre au monde un petit garçon, rapporte The Associated Press.

Lavinia Mounga était enceinte de 29 semaines quand elle a pris l'avion, pour des vacances en famille, soit à un peu plus de six mois de grossesse.

Des lacets, un micro-ondes et une montre connectée

undefined

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

À bord se trouvaient également Lani Bamfield, Amanda Beeding et Mimi Ho, trois infirmières d'une unité de néonatalité, spécialisées dans la prise en charge des bébés prématurés ou requérant des soins intensifs. Elles ont aussi répondu présent à l'appel d'urgence dans l'avion.

Sans le matériel l'équipe médicale improvisée a utilisé des lacets pour nouer le cordon ombilical, a fabriqué de quoi réchauffer le bébé avec des biberons passés au micro-ondes et s'est servie d'une montre connectée pour mesurer la fréquence cardiaque du nouveau-né.

Après l'accouchement, les quatre soignants doivent prendre en charge la maman et le bébé - un petit garçon appelé Raymond - dans cet espace confiné qu'est l'avion. "C'était très complexe mais le travail d'équipe a été super", explique Dale Glenn, qui déclare également, "je ne sais pas comment ce patient a pu être si chanceux", pour bénéficier de quatre professionnels de santé à ce moment-là.

"Je suis tellement chanceuse"

Une passagère a filmé quelques images de l'intérieur de l'avion pendant et après l'accouchement, sa vidéo postée sur Tik Tok en était à plus de 14 millions de vues ce mardi. 

À l'atterrissage, la mère et l'enfant quittent l'avion dans une chaise roulante, et sont immédiatement pris en charge à l'hôpital. La maman a pu sortir, mais l'enfant, qui va bien, était toujours sous surveillance le 2 mai. Le groupe de quatre soignants s'est rendu au chevet de Lavinia Mounga après l'atterrissage. "Nous avons tous pleuré. Elle a dit qu'on faisait partie de la famille et que nous étions toutes ses tantes", raconte Mimi Ho. 

"Je suis tellement chanceuse qu'il y ait eu trois infirmières et un médecin dans l'avion pour m'aider, aider [le bébé] à se stabiliser et s'assurer qu'il allait bien pendant toute la durée du vol", a déclaré la maman.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :