États-Unis : 48 000 dollars d’amende pour une élue sans masque

·1 min de lecture
Marjorie Taylor Greene a été condamnée une vingtaine de fois. 
Marjorie Taylor Greene a été condamnée une vingtaine de fois.

Bientôt trois mois que Marjorie Taylor Greene n?avait plus fait parler d?elle. Tantôt qualifiée d?élue « pro-Trump », tantôt de « controversée », cette élue de la Chambre des représentants des États-Unis fait aujourd?hui l?objet d?une amende de 48 000 dollars, soit plus de 41 000 euros, pour ne pas avoir porté son masque dans l?enceinte du bâtiment. Selon CNN, c?est la vingtième fois que Marjorie Taylor Greene est condamnée à une amende pour non-port du masque : 500 dollars (441 euros) la première fois, 2 500 à toute nouvelle infraction, selon les règles de la Chambre.

L?élue a fait appel au moins une fois, selon le site américain, mais l?amende a été maintenue. Le montant des amendes a été retiré de son salaire. Les élus démocrates ont mis en place cette règle l?année dernière, dans les premiers jours de la pandémie. Beaucoup d?élus républicains ont par la suite protesté pendant plusieurs mois, contre cette règle instaurée par Nancy Pelosi.

À LIRE AUSSIMarjorie Taylor Greene, le cadeau empoisonné de Trump

Fake news et propos polémiques

Cette amende spectaculaire ponctue une année de polémiques de la part de cette élue ayant accédé en janvier à la Chambre des représentants. En février, Marjorie Taylor Greene avait présenté ses excuses pour avoir propagé des théories complotistes lui ayant valu une exclusion de deux commissions à la Chambre. Deux mois plus tard, l?élue avait soutenu un programme rédigé en vue de créer un nouveau groupe d?élus du Congrès qui se [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles