États-Unis. 100 000 overdoses mortelles en un an : le gouvernement Biden réagit

·1 min de lecture

Plus de 100 000 morts par overdose ont été dénombrées aux États-Unis en un an, d’avril 2020 à avril 2021. Un record largement dû aux opioïdes. De quoi contraindre le gouvernement Biden à changer son fusil d’épaule et à opter pour une stratégie de prévention et de réduction des risques.

Les chiffres sont ahurissants : entre avril 2020 et avril 2021, en pleine pandémie de Covid-19, plus de 100 000 Américains sont morts d’overdose. “C’est la première fois que le nombre de morts liées à la prise de drogue atteint un tel sommet”, souligne le Washington Post.

Les victimes d’overdose, “soit 275 personnes par jour, suffiraient à remplir le stade de l’université de l’Alabama”, ajoute le quotidien de la capitale fédérale, qui souligne que le nombre d’overdoses a bondi de 28,5 % par rapport à l’année précédente.

Une explosion à laquelle “les difficultés financières, sociales, de santé mentale et de logement liées à la pandémie de Covid-19 ont largement contribué”, note le quotidien.

À lire aussi: Le chiffre du jour. Un record “historique” d’overdoses aux États-Unis

Le Washington Post précise que l’augmentation spectaculaire du nombre d’overdoses est notamment due aux opioïdes, en particulier au fentanyl.

La fin d’un tabou

Face à cette explosion du nombre d’overdoses, le gouvernement Biden est en train de changer d’approche, souligne pour sa part le site de la radio publique NPR, et “d’opter pour une stratégie coordonnée de réduction des risques et d’accompagnement

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles