États-Unis: pour éviter son procès, un pédophile présumé s'est caché dans un bunker pendant trois ans

L'Américain de 44 ans, accusé d’agression sexuelle sur mineur, d'inceste et détention de pédopornographie, avait aménagé ce bunker en pleine forêt lorsqu'il avait été libéré sous caution dans l'attente de son jugement.

Il avait disparu deux semaines avant son procès, en février 2016, et personne de l'avait revu depuis. Jeremiah Button, un pédophile présumé, a finalement été retrouvé par la police américaine le 9 août dernier, caché dans un bunker souterrain qu'il avait lui-même aménagé dans une forêt du Wisconsin, dans le nord des États-Unis, rapporte 20 Minutes.

Une entrée cachée derrière un buisson

C'est un chasseur qui avait découvert l'entrée du lieu cachée derrière un buisson, en novembre 2018. Il a finalement osé pousser la porte de l'habitation peu commune de Jeremiah Button il y a quelques jours. Il est alors tombé sur le fuyard avant d'alerter les forces de l'ordre.

En rentrant dans le bunker, la police a découvert que l'homme vivait au milieu de déchets et de boîtes de conserve. Il possédait cependant un téléviseur, une radio, des ventilateurs et des appareils électroniques en tous genres qu'il alimentait grâce à des panneaux solaires, des batteries de voitures et un vélo pour produire du courant lorsque le soleil faisait défaut.

Si le bunker était petit, le pédophile présumé continuait de creuser les murs pour agrandir son "logement".

Lire la suite sur BFMTV.com

Cette vidéo peut également vous intéresser :