Publicité

Aux États-Unis, les sénateurs trouvent un accord sur le budget quelques minutes avant le shutdown

Le chef de la majorité démocrate au Sénat a annoncé vendredi soir un accord sur le budget quelques minutes avant que les États-Unis ne glissent dans un shutdown, c'est-à-dire la paralysie des services publics.

Le Congrès américain a adopté samedi 23 mars un texte visant à financer l'État fédéral jusqu'à septembre et éviter à la première puissance économique mondiale de glisser dans un shutdown – la paralysie de ses services publics.

Les sénateurs n'ont pas approuvé ce texte avant l'échéance fatidique de minuit vendredi, censée déclencher cette paralysie. Mais les élus ont fini par se mettre d'accord sur l'adoption finale de cette loi de finances de 1 200 milliards de dollars.

"Cela n'a pas été facile, mais notre persévérance valait la peine", a déclaré le chef de file démocrate du Sénat américain Chuck Schumer depuis l'hémicycle, après des heures d'intenses négociations avec les républicains.

"C'est bien pour les Américains que nous ayons conclu un accord", a-t-il ajouté, avant l'approbation finale du texte.

Ce petit retard devrait être sans grande conséquence sur les ministères américains qui risquaient de se voir priver de financements, faute d'accord.

Une année de pagaille

Plus qu’un grand danger pour les États-Unis, ces rebondissements de dernière minute illustrent la pagaille qui règne au Congrès américain.

Un texte adopté le 9 mars avait déjà permis de boucler une autre partie du budget de 2024.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Un nouveau "shutdown" évité au Congrès américain, et un nouveau répit de courte durée
Aux États-Unis, le Congrès évite in extremis une paralysie budgétaire
Au Congrès américain, républicains et démocrates s'unissent pour éviter un shutdown