États-Unis: des élus démocrates réclament une enquête sur l'assassinat de Shireen Abu Akleh

Aux États-Unis, des élus démocrates réclament une enquête sur la mort de la journaliste américano-palestinienne d'Al Jazeera, tuée lors d'un raid israélien à Jénine, en Cisjordanie, le 11 mai.

Avec notre correspondante à New York, Loubna Anaki

La lettre a été signée par 57 démocrates de la Chambre des Représentants et est adressée au secrétaire d’État Anthony Blinken et au directeur du FBI.

Dedans, les élus se disent inquiets des récits contredisant la version avancée par les autorités israéliennes, selon laquelle les journalistes auraient été pris au milieu d'échanges de tirs près de Jénine.

« Les témoins et autres journalistes présents affirment qu’ils se sont identifiés auprès de l’armée israélienne », peut-on lire dans le document. « Nous appelons le département d'État et le FBI à ouvrir une enquête indépendante sur les circonstances de la mort de Shireen Abu Akleh », écrivent les élus.

Détail singulier, cette lettre a été initialement rédigée par deux élus dont les positions sont habituellement opposées sur les questions liées à Israël. André Carson a toujours défendu les droits Palestiniens et dénoncé les opérations de colonisation israéliennes. Alors que Lou Correa a toujours soutenu les positions de l'État hébreu.

Shireen Abu Akleh étant citoyenne américaine, les élus estiment que Washington doit déterminer si les lois américaines la protégeant ont été violées.

A lire aussi Quelle enquête sur la mort de Shireen Abu Akleh?

Jusqu'ici, le département d’État estime qu’Israël a les capacités de mener une enquête approfondie et complète. Mais l’armée israélienne a déjà fait savoir qu’elle n’ouvrirait aucune enquête criminelle dans l’immédiat.

A lire aussi Jérusalem: des heurts lors des obsèques de la journaliste d'Al Jazeera Shireen Abu Akleh

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles