États-Unis: une école portant le nom d'un ancien président va être rebaptisée

Hugues Garnier

L'université de Princeton a annoncé que son école des affaires publiques et internationales ne portera plus le nom de Woodrow Wilson, un ancien président américain aux idées racistes.

Déboulonner les statues et renommer rues et bâtiments. Depuis la mort de George Floyd en mai dernier, un vent de contestation souffle aux États-Unis et de nombreux Américains demandent de rebaptiser des lieux ou de retirer des sculptures représentant des personnalités au passé raciste.

L'université de Princeton (New Jersey) suit ce mouvement en prenant la décision vendredi de renommer son école des affaires publiques et internationales. Celle-ci portait le nom de Woodrow Wilson, le 28e président des États-Unis. Appartenant au parti démocrate, il tenait des pensées racistes et avait notamment autorisé à la Maison-Blanche la diffusion du film "Naissance d'une nation", un film prenant position en faveur du Klu Klux Klan.

"Le racisme de Wilson était significatif et conséquent"

La direction a conclu que la pensée et les politiques racistes de Woodrow Wilson en faisait un homonyme inapproprié pour une école ou une collège dont les universitaires, les étudiants et les anciens doivent lutter fermement contre le racisme sous toutes ses formes.

"Le racisme de Wilson était significatif et conséquent même selon les normes de son temps [...] Il a non seulement acquiescé mais a contribué à la pratique persistante du racisme dans ce pays, une pratique qui continue de faire mal aujourd'hui", souligne l'université dans un communiqué, faisant notamment référence à la mort de George Floyd, Breonna Taylor, Ahmaud Arbery, et Rayshard Brooks.

L'établissement a annoncé que l'école sera dorénavant baptisée simplement "The Princeton School of Public and International Affairs".

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :