États-Unis: à la Nouvelle-Orléans, un Mardi Gras sur Internet, Covid-19 oblige

·1 min de lecture

Aux États-Unis, ce jour de Mardi Gras donne habituellement lieu à un immense carnaval à la Nouvelle-Orléans. Chaque année, des milliers de touristes se rendent dans cette ville de Louisiane à cette occasion. Mais en raison de la pandémie, la parade a été exceptionnellement annulée cette année. À défaut de chars colorés et de musique, la municipalité a tenté de fêter l’événement sur Internet.

Avec notre correspondante aux États-Unis, Anne Corpet

Une fanfare masquée et un chef d’orchestre qui demande aux habitants de se laver les mains, le tout diffusé sur Internet. On est loin de la folie qui s’empare habituellement de la Nouvelle-Orléans pour Mardi Gras. Au lieu de bénir le défilé de chars, Christopher Nolty, l’évêque de la cathédrale Saint-Louis, s’est adressé aux habitants par Zoom.

« L’année dernière, on portait des masques comme partie de nos déguisements. Cette année, on les porte pour protéger notre santé, a-t-il déclaré. L’année dernière, j’ai béni les chars au début de la parade et je l’ai suivi en deuxième ligne. Quelques mois plus tard, j’étais en première ligne en train de donner l’extrême-onction aux mourants à l’hôpital ».

La parade l’année dernière a été un haut lieu de propagation du virus. La ville a donc fermé ses bars et ses restaurants cette année. La Nouvelle-Orléans perd chaque semaine 130 millions de dollars du fait de l’absence de touristes. Mais les habitants ont tenu à célébrer quand même Mardi Gras. Au lieu de défiler costumées, des centaines de personnes ont décoré leurs maisons de manière spectaculaire.

► (Ré)écouter : L'épopée des musiques noires : Que vive New Orleans !