"Une étape à passer": les résultats du bac sont tombés, avec 85,5% d'admis

Des lycéennes réagissent après avoir consultés les résultats du baccalauréat au lycée Claude-Bernard à Paris, le 8 juillet 2024 (JULIEN DE ROSA)
Des lycéennes réagissent après avoir consultés les résultats du baccalauréat au lycée Claude-Bernard à Paris, le 8 juillet 2024 (JULIEN DE ROSA)

"Une étape à passer": les quelque 720.000 candidats qui se sont présentés au bac cette année ont découvert lundi leurs résultats, avec un taux de réussite provisoire de 85,5%, en légère progression, selon les chiffres du ministère de l'Education nationale.

Dans le centre-ville de Toulouse, la plupart des élèves venus à 14H30 devant le lycée Ozenne ont le sourire aux lèvres ou lancent des cris de joie.

Flore Couet, 18 ans, a voulu "marquer le coup" en retrouvant ses camarades pour consulter ses résultats. "Le bac, c’était une étape à passer, mais je n’étais pas plus stressée que cela", soutient la jeune fille, "contente" de sa mention Assez Bien.

"J'avais vraiment raté une épreuve, je suis soulagé", confie James Barrett, 18 ans.

"C'est un gros poids en moins", lâche aussi à Paris Nicolas Demme, 18 ans, qui a obtenu le précieux sésame alors qu'il pensait "aller au rattrapage". Il fait partie de la trentaine de lycéens qui se sont engouffrés à 13H00 dans le hall du lycée Claude-Bernard, dans l'ouest de la capitale, pour accéder aux panneaux d'affichage.

A côté de lui, Wyatt, 17 ans, n'a pas réussi du premier coup. "Il y a encore une chance" avec le rattrapage, dit-il.

Devant le lycée Périer, dans le centre de Marseille, Mélanie, 17 ans, a eu la mention très bien. "Je suis trop contente, même si je visais un peu plus, les félicitations du jury".

- 91,1% d'admis au bac général -

Dès midi dans certaines académies (Aix-Marseille ou Strasbourg), mais principalement à partir de 13H00, les lycéens de terminale des filières générale, technologique et professionnelle ont pris connaissance de leurs résultats, en ligne ou dans leur établissement.

Au total, sur les 718.400 candidats qui se sont présentés, 614.100 ont été reçus avant la session de rattrapage, soit un taux de réussite de 85,5%, en hausse de 0,6 point par rapport à 2023, a annoncé le ministère.

Le taux d'admis a été de 91,1% pour le bac général (+0,3 point sur un an), de 78,5% pour le bac technologique (+0,4 point) et de 79,2% pour le bac professionnel (+1 point).

La ministre de l'Education nationale, Nicole Belloubet, avait déjà salué lundi matin sur LCI des résultats "qui sont bons" cette année. "Un chiffre qui donne du bonheur", a-t-elle lancé.

L'an dernier, le taux d'admis avant rattrapage avait été de 84,9%, avant d'atteindre 90,7% selon des résultats définitifs publiés en mars, en baisse de 0,3 point. Le taux de réussite au bac dépasse depuis 2012 les 80%.

La note du bac repose à 40% sur du contrôle continu et à 60% sur des épreuves dites terminales: le français écrit et oral, passé en classe de première, les épreuves de spécialité, la philosophie et le grand oral en terminale.

- Candidate de 9 ans -

Le baccalauréat reste le sésame nécessaire pour les études supérieures. Mais beaucoup de lycéens savent qu'ils n'ont pas besoin d'avoir des notes très élevées, grâce au contrôle continu.

Parcoursup, devenu souvent plus important que le bac, a commencé à donner ses réponses aux futurs étudiants depuis le 30 mai. La plateforme reste un sujet de stress pour certains, alors que la phase d'admission principale se terminera le 12 juillet.

"C'est loin d'être gagné, car je suis loin sur les listes d'attente", confie Nicolas Demme, à Paris.

Cette année, la postulante la plus jeune au bac, inscrite en candidate libre dans l'académie de Strasbourg, était âgée de neuf ans. Elle a été recalée, selon le ministère de l'Education, confirmant une information du Parisien.

Nouveauté: cette session du bac a été marquée par le renvoi de mars à juin des épreuves de spécialité, les deux matières majeures choisies par chaque lycéen en terminale et qui comptent à elles deux pour un tiers des résultats.

Elles s'étaient déroulées pour la première fois en mars l'an dernier, comme prévu par la réforme du bac de 2019. Mais ce calendrier avait été accusé d'entraîner absentéisme et démotivation de certains élèves au dernier trimestre. Il avait été décidé de les remettre en fin d'année.

Pour le rattrapage du bac général et technologique, les épreuves se dérouleront jusqu'à jeudi.

slb-asm-sia/grd/cbn