Étant donné nos technologies actuelles, serait-il possible de devenir Batman?

La barre est haute. | Serge Kutuzov via Unsplash

Dans quelle mesure aurait-on besoin de s'entraîner? De quoi le costume serait-il fait? Qu'en est-il des autres ressources?

Cet article est publié en partenariat avec Quora, plateforme sur laquelle les internautes peuvent poser des questions et où d'autres, spécialistes du sujet, leur répondent.

La question du jour: «Étant donné nos technologies actuelles, serait-il possible de devenir Batman? Dans quelle mesure aurait-on besoin de s'entraîner et où pourrait-on le faire? De quoi son costume serait-il fait et combien sa fabrication coûterait-elle? Qu'en est-il des autres ressources?»

La réponse de Mark Hughes, fan inconditionnel de Batman et expert en la matière:

Je sais bien que tout le monde déteste qu'on réponde à une question par «ça dépend», et pourtant... Ça dépend. De QUEL Batman parle-t-on? Celui de la franchise de cinéma actuelle, des bimestriels du moment, de la Justice League... Lequel?

Afin de répondre au mieux à la question, je vais émettre une hypothèse. Nous allons mettre de côté le fait que Batman est formé par des ninjas dans les films et passer sous silence la question de savoir si, dans les BD, Batman est doté d'espèces de superpouvoirs lorsqu'il interagit aux côtés de Superman et d'autres personnages du même genre.

Quand vous dites «devenir Batman», vous faites référence au concept de base de Batman, sur lequel nous pouvons tous tomber d'accord: un maître des arts martiaux, formé au métier de détective et possédant des compétences en médecine légale, en sport, en sciences et en chimie, en histoire et en géographie, au fait du fonctionnement du crime organisé, de la psychologie et de la physiologie criminelle, vêtu d'un costume qui le protège non seulement des balles, des couteaux et des risques d'électrocution, mais qui lui permet également de se déplacer avec l'agilité d'un acrobate et la vitesse d'un coureur olympique.

La réponse simple est non. À moins de réduire Batman à sa (...) Lire la suite sur Slate.fr