"Il était vraiment à bout" : le commandant du GIGN raconte la traque du meurtrier des Cévennes

·1 min de lecture

Invité samedi d'Europe 1, le Général Ghislain Réty, commandant du GIGN, est revenu sur la traque et la reddition de Valentin Marcone, l'auteur présumé du double meurtre dans les Cévennes. "Il était vraiment à bout, exténué", raconte-t-il.

Après plus de trois jours de traque, Valentin Marcone a fini par mettre fin à sa fuite. L'auteur présumé du double meurtre survenu en début de semaine, aux Plantiers, dans le Gard, s'est rendu vendredi avant d'être placé en garde à vue pour assassinats. Plus de 350 gendarmes aidés d'hélicoptères, de drones et de chiens étaient à sa recherche depuis le drame. Invité samedi d'Europe 1, le Général Ghislain Réty, commandant du GIGN, décrit un homme "exténué" au moment de sa reddition. "Il était vraiment à bout", assure-t-il. 

Retrouvez cet article sur Europe1

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles