"Il était en sueur" : Elsa Zylberstein raconte son premier dîner avec Nicolas Bedos

Au cours des interviews qu'elle donne régulièrement, Elsa Zylberstein n'hésite pas à se définir comme une séductrice. Il faut dire que l'actrice de 51 ans a connu plusieurs passions avec des hommes publics, ce qui a mis sa vie intime sous le feu des projecteurs. Entre 1998 et 2005, elle fut ainsi la compagne d'Antoine de Caunes, une relation sur laquelle elle revient ce jeudi dans les colonnes de Gala. La comédienne explique notamment qu'elle est tombée amoureuse de l'animateur de Nulle Part Ailleurs sur le tournage du film L'homme est une femme comme les autres : "Notre couple a duré sept ans. Ce n'était pas un coup de foudre et je ne m'y attendais pas."

Un Nicolas Bedos impressionné

Après sa rupture avec Antoine de Caunes, Elsa Zylberstein entame une relation avec un autre homme médiatique, Nicolas Bedos. La comédienne explique toutefois que le fils de Guy Bedos "n'était pas du tout célèbre" quand elle l'a connu. Dans l'interview qu'elle a accordé à Gala, la jolie brune détaille avec humour son premier rendez-vous avec un Nicolas Bedos visiblement très stressé sur le moment : "Lors de notre premier dîner, il était en sueur. Il me disait : "Je ne pourrais jamais dîner avec vous". Il avait une serviette et s'épongeait le front..." Ces débuts difficiles ont tout de même donné naissance à une jolie relation entre les deux comédiens, qui a duré pas moins de trois ans.

Elsa Zylberstein amoureuse

Durant ces trois années, le couple Zylberstein/Bedos fut frappé du sceau de la passion, comme

Retrouvez cet article sur Télé 2 semaines

César Wagner (France 2) : Gil Alma révèle de quel humoriste il s'est inspiré pour jouer ce flic hypocondriaque
Charlize Theron se rappelle son pire rencard et elle en pleure de rire...
La Quotidienne : l'émission présentée par Maya Lauqué et Thomas Isle va changer de chaîne
Cécilia (Koh-Lanta) répond sans retenu à son ex qui dément être le père de sa fille
Catherine Laborde pose aux côtés de ses deux filles, Gabrielle et Pia (PHOTO)