Mais qui était vraiment Roland Garros ? Découvrez son histoire

·1 min de lecture

Vous avez peut-être les yeux rivés sur l’un des plus grands tournois de tennis au monde : Roland-Garros. Mais connaissez-vous vraiment celui qui a donné son nom à ce stade situé à l’ouest de Paris ? Contre toute attente, Roland Garros n’était pas un grand joueur de tennis. Il était aviateur. Et pas n’importe lequel. Il est le premier à traverser la Méditerranée sans escale le 23 septembre 1913. Quatre ans seulement après le vol de Louis Blériot au-dessus de la Manche.

La traversée de la Méditerranée 

Ce jour-là, sur le tarmac de la base aéronautique navale de Fréjus, dans le Var, personne n’est très confiant quant à l’issue de cette tentative. Même Roland Garros, lui-même, émet des doutes. Et pour cause, le lieutenant Édouard Bague a péri deux ans plus tôt lors de son essai.

Mais il en faut plus pour arrêter ce jeune homme téméraire de 24 ans. À maintes reprises, Roland Garros a prouvé que rien ne lui faisait peur dans les airs. Il a enchaîné les numéros acrobatiques, les records d’altitude et les tempêtes… Alors ce n’est pas aujourd’hui qu’il renoncera !

>> Retrouvez toutes les émissions de Matthieu Noël et Stéphane Bern tous les jours de 16h à 18h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Au petit matin, à 5h47 précisément, il décolle de Fréjus aux commandes d’un Morane de type H, un monoplace de sport et de course équipé d’un moteur de 80 chevaux. Garros part à la boussole. Les 200 litres d’essence qu’il transporte lui permettront-ils de franchir les quelques ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles