"On était morts de froid" : la clim du stade au Qatar a déjà ruiné le premier match de la Coupe du Monde, alors qu'il ne faisait que 25 degrés

Organiser une Coupe du Monde au Qatar est une mauvaise idée pour plein de raisons, et parmi elles on retrouve notamment la question de l'écologie. Et pour cause, même si la compétition a été exceptionnellement délocalisée en fin d'année pour cette édition 2022 afin d'éviter de détruire les organismes des joueurs face aux températures extrêmes du pays en été, il continue malgré tout de faire chaud en journée sur place. Face à cette situation, et afin de permettre aux sportifs, mais également aux spectateurs, de ne pas être au bout de leur vie durant les matchs, les organisateurs ont donc été contraints d'installer de gigantesques clims partout dans les nouveaux stades.

Le problème ? Là où cette technologie énergivore au possible est déjà une hérésie en soi, les Qatariens nous ont prouvé ce dimanche 20 novembre 2022 qu'ils ne savaient même pas comment l'utiliser à bon escient pour minimiser son impact environnemental. Alors que la rencontre entre le Qatar et l'Equateur se jouait exceptionnellement sous des conditions idéales avec seulement 25° ressentis sur le terrain, la clim a pourtant été mystérieusement enclenchée au stade Al-Bayt afin d'abaisser la température à 20°. Voire moins selon les endroits.

>> "Un fiasco total" : la Coupe du Monde 2022 n'a pas encore commencé, mais une grosse polémique en plein direct secoue déjà le Qatar <<

La clim gâche le premier match de la Coupe du Monde

Un simple détail passé inaperçu ? Pas du...

Lire la suite


À lire aussi

Coupe du Monde au Qatar : Zidane compare les scandales à de "la polémique" et préfère laisser "la place au jeu"
Inutile de regarder la Coupe du Monde 2022, on sait déjà qui va gagner ! (Et ça sera pas la France)
Coupe du Monde 2022 : sur quelle chaîne regarder les matchs ? Le calendrier complet des diffusions