Qui était Maxime Blasco, le caporal-chef français tué au Mali?

·4 min de lecture
Qui était le caporal-chef Maxime Blasco, le soldat mort au Mali? (Photo: Twitter/Armée de Terre)
Qui était le caporal-chef Maxime Blasco, le soldat mort au Mali? (Photo: Twitter/Armée de Terre)

ARMÉE - “Exceptionnel”, “héros”, “légende”, “admirable”... Depuis l’annonce de la mort du caporal-chef Maxime Blasco, tué par un terroriste au Mali vendredi 24 septembre, les hommages affluent en souvenir de ce militaire de 34 ans qui s’est toujours illustré par sa bravoure.

Maxime Blasco, tireur d’élite originaire de Grenoble, s’est engagé en août 2012 et a passé toute sa carrière au 7e bataillon de chasseurs alpins, indique le ministère des Armées sur son site. Rapidement, il se distingue “par son excellent état d’esprit et ses compétences”.

En 2014, il est déployé en République centrafricaine, au Tchad et au Sénégal dans le cadre des opérations Barkhane et Sangaris. “Il se distingue à chaque reprise dans des actions de combat par sa précision et son sang-froid. Cela lui vaudra d’être décoré de la croix de la Valeur militaire avec étoile de bronze”, précise le communiqué de l’Armée.

Il est ensuite encore plusieurs fois projeté au Mali dans le cadre de Barkhane et sera décoré trois fois de la croix de la Valeur militaire avec étoile de bronze. Mais c’est surtout lors d’une terrible nuit de juin 2019 que Maxime Blasco s’illustrera.

Rescapé d’un crash en 2019

Dans la nuit du 14 au 15 juin 2019, l’hélicoptère la Gazelle s’envole d’une base militaire au Mali. À son bord, Maxime Blasco, le tireur d’élite, ainsi que deux collègues pilotes. Mais l’appareil est abattu par des djihadistes et s’écrase, en feu.

Cet épisode, le soldat le raconte dans un reportage de France2 en juillet 2020. “La douleur a envahi mon corps. Je ne me sentais pas prêt à bouger, mais en voyant les flammes, j’ai compris rapidement que si je restais là, c’était fini…”, se souvenait-il, encore surpris d’être vivant.

L’Armée termine l’histoire: “Grièvement blessé, notamment avec de multiples fractures vertébrales, il avait réussi à extraire (ses deux collègues) sur une cinquantaine de mètres avant de les installer ‘de façon un peu artisanale sur les patins’ d’un hélicoptère Tigre” dont l’équipage est venu les sauver de cette zone de combat.

Après son évacuation vers la France, Maxime Blasco est décoré de la croix de la Valeur militaire avec étoile de Vermeil puis de la Médaille Militaire par le président de la République. Et malgré cet attaque, le militaire ne comptait pas s’arrêter là. Toujours sur France 2, il expliquait: “Ce métier c’est une passion, c’est un peu une drogue... L’esprit de camaraderie, l’action l’adrénaline... Cette sensation de servir à quelque chose.”

Un soldat au parcours “exceptionnel”

C’est pourquoi les éloges sont nombreux au lendemain de l’annonce de sa mort. “Le caporal-chef Maxime Blasco était en quelque sorte une légende”, estime le général Jérôme Pellistrandi, rédacteur en chef de La Revue Défense nationale sur Franceinfo ce samedi 25 septembre.

“Il était titulaire de quatre citations et en était à son quatrième engagement dans Barkhane en trois ans. C’était quelqu’un qui avait un parcours opérationnel exceptionnel”, ajoute le Colonel Pascal Ianni, porte-parole des armées françaises lors d’un point-presse. “C’était un soldat d’exception”, renchérit Hervé Grandjean, porte-parole du ministère des Armées sur BFMTV.

La ministre des Armées Florence Parly s’est pour sa part inclinée “avec un profond respect devant la mémoire de ce chasseur alpin aguerri”, ce “soldat d’élite au parcours admirable”.

Sur BFMTV, le chef de son bataillon Erwan Le Calvez a indiqué qu’un hommage national aux Invalides lui serait rendu, sans en préciser la date.

Maxime Blasco, pacsé et père d’un enfant, devient le 52e Français tués au combat au Sahel depuis 2013 dans les opérations antijihadistes Serval puis Barkhane, auxquels s’ajoutent six morts par accident.

À voir également sur Le HuffPost: Leuk, le premier chien de l’armée française décoré par le Royaume-Uni

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles