Qui était Louis-Ferdinand Céline ?

© AFP

Les éditions Gallimard ont publié hier un roman inédit du célèbre écrivain Louis-Ferdinand Céline, intitulé Guerre. Écrit en 1933, il fait partie des manuscrits oubliés par l’auteur chez lui en 1944 alors qu’il fuyait la France pour échapper au peloton d'exécution qu’il risquait en raison de ses pamphlets antisémites parus sous l’Occupation.

Louis-Ferdinand Auguste Destouches, plus connu sous son nom de plume, Louis-Ferdinand Céline – qu’il emprunte à sa grand-mère maternelle, Céline Guillou –, est né le 27 mai 1894 à Courbevoie. Un environnement prégnant dans ses ouvrages qui s’inspirent beaucoup de la langue et de la faune parisienne. L’auteur est issu d’une famille de petits commerçants et d’artisans. Loin d’être un élève exceptionnel, ses parents le destine au commerce.

Retrouvez toutes les antisèches du Journal de Demain  ici

Le jeune Louis-Ferdinand rêvant d’une vie plus exaltante et mouvementée, il s’engage dans l’armée. Lors de la Première guerre mondiale, ses blessures au combat lui vaudront la Croix de guerre et la Médaille militaire. Démobilisé, il est placé au Consulat français de Londres, puis s’emploie à des études de médecine de retour en France. Ses études terminées, il fait beaucoup de missions à l’étranger avant de revenir s’installer à Paris, d’ouvrir un cabinet à Clichy et de s’atteler à ce moment-là à l’écriture d’un roman, qui lui vaudra le prix Renaudot à sa parution en 1932 : Voyage au bout de la nuit.
Auteur de plusieurs autres romans, dont le célèbre...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles