Qui était Jean-Luc Godard ?

© NANA PRODUCTIONS/SIPA

Pilier de la Nouvelle Vague, référence iconique du septième art, le cinéaste franco-suisse Jean-Luc Godard, mort aujourd'hui à 91 ans après avoir eu recours à l'assistance au suicide, autorisée par la loi suisse, fut tour à tour réalisateur, vidéaste, théoricien du cinéma. Une discipline artistique dont il n'a cessé de repousser les limites narratives et esthétiques. Influencé par le film noir, la série B et le polar, il est à ses débuts l'auteur de pépites incontestées de la Nouvelle Vague (À bout de souffle, Le Mépris, Le Petit Soldat, Bande à part, Alphaville). 

Retrouvez toutes les antisèches du Journal de Demain ici

Aussitôt reconnu comme un véritable innovateur et un artisan majeur du cinéma, il ne se laisse pas impressionner par les tapis rouges, auxquels il préférera l'agitation de Mai 1968 et la beauté du geste. Sa gloire est ailleurs : ce sont des ouvriers, des Black Panthers et des étudiants indignés qui dès lors imprègnent ses pellicules, pas seulement ses égéries (Anna Karina, Anne Wiazmesky...).

Son œuvre a fasciné, influencé et stimulé nombre de réalisateurs parmi les plus exigeants, de Martin Scorsese à Emmanuel Finkiel en passant par Claire Denis, Philippe Garrel ou Quentin Tarantino.

À écouter également :


Retrouvez cet article sur LeJDD