Qui était Jean-Baptiste Colbert?

·1 min de lecture

En plein mouvement Black Lives Matter, des voix se sont élevées à nouveau pour demander de reléguer ses statues dans les musées ou débaptiser les rues qui portent son nom. Contrôleur général des Finances sous Louis XIV de 1665 à 1683, Jean-Baptiste Colbert a donné son nom au "colbertisme", une politique économique s'apparentant au mercantilisme ambiant en Europe et considérant que l'enrichissement de l'Etat s'effectue par l'accumulation des métaux précieux et ce, grâce à la multiplication des exportations.

Lire aussi - Mémoires de l'esclavage, de la traite et de leurs abolitions : "Le 10 mai, déconfinons la mémoire nationale"

Auteur du Code noir

Le ministre participe à une véritable mise sous tutelle de l'économie française et s'érige en père des célèbres manufactures d'État visant à garantir l'autosuffisance du pays par l'appropriation des méthodes artisanales étrangères (un exemple avec les miroirs de Venise qui seront imités dans la manufacture royale de Saint-Gobain, dans l'Aisne).

Retrouvez toutes les antisèches du Journal de Demain ici

La polémique vise aujourd'hui le Code noir, un texte de loi publié en 1685, instigué par l'économiste avant sa mort et achevé par son fils. Cet édit règle les relations entre maître et esclave dans les colonies françaises des Amériques à l'époque où les compagnies de commerce et les empires coloniaux sont en pleine expansion. Faisant l'objet de vives revendications mémorielles, ce corpus d'articles fixe la condition des esclaves dans les co...


Lire la suite sur LeJDD